activité professionnelle et enfant dyspraxique

Votre enfant est en cours de diagnostic ou vient d’être dépister dyspraxique ? On vous a bien expliqué ce que le Trouble du Développement de la Coordination impliquait pour votre enfant, mais pour vous ? Vous vous demandez, comment concilier activité professionnelle et enfant dyspraxique ? Serez vous en mesure de gérer un planning de salarié avec des rendez-vous médicaux ? Vous faudra t-il demander un aménagement de votre temps de travail ou arrêter votre emploi ? Quels sont vos droits ? Et quelles aides financières existent-ils ? Dans cet article vous trouverez une liste non-exhaustives des solutions et possibilités.

Comment gérer un planning de salarié avec des rendez-vous médicaux ?

Aménager son temps de travail : quels sont mes droits pour concilier activité professionnelle et enfant dyspraxique ?

Prendre un congé de présence parentale

Il existe le congé de présence parentale. Il donne droit à une réserve de 310 jours ouvrés par enfant. En outre, il peut-être fractionné. C’est à dire pris en demi-journée ou sous la forme d’un temps partiel. Ce qui peut permettre d’aller au rendez-vous de son enfant pour ses rééducations. Sachant qu’il est conseillé de ne pas cumuler plus de 3 rééducations sur la semaine pour préserver la fatigabilité de votre enfant, vous pouvez peut-être vous arranger pour mettre deux rééducations sur une demi-journée et l’autre sur une autre demi-journée. Ce qui vous fait manquer une journée pleine, en tout par semaine. Car sur ces jours vous ne serez pas rémunéré. Par contre, vous pouvez bénéficier d’une allocation journalière (AJPP). Pour savoir comment demander ce congé à votre employer, rendez-vous sur ce lien pour être redirigé vers la page du service public dédié.

Activité professionnelle et enfant dyspraxique : Aménager ses horaires de travail

Si vous ne pouvez prendre un congé de présence parentale, alors le code du travail prévoit aussi la possibilité d’aménager vos horaires. l’article L3121-49 du code du travail indique que : « les aidants familiaux et les proches de la personne handicapée bénéficient dans les mêmes conditions d’aménagements d’horaires individualisés propres à faciliter l’accompagnement de cette personne handicapée. »

Faire modifier son contrat pour un temps partiel

Vous pouvez demander à votre employeur de travailler à temps partiel. C’est aussi, en quelque sorte, un aménagement de vos horaires mais pas dans les mêmes conditions. Comment ? En faisant modifier votre contrat de façon temporaire ou indéterminée. Sachez tout de même que votre employeur n’a pas l’obligation de l’accepter. Aussi, et toujours dans le cadre d’un montage de dossier MDPH, vous pouvez demander un complément AEEH suite à la perte de revenus qu’entraîne cette réduction du temps de travail.

Télétravailler pour conserver une activité professionnelle et s’organiser avec les prises en charges

Si votre emploi et votre employeur vous le permet, ce peut-être une solution. Par contre attention de bien être en accord avec votre employeur sur les temps de disponibilité et d’indisponibilité. Car c’est lui normalement, qui fixe les horaires de travail. Par conséquent, vous devez être opérationnel et disponible pendant ces horaires.

La charte de la Parentalité en Entreprise

Sachez qu’il existe aussi, la Charte de la Parentalité en Entreprise. C’est la volonté de l’Etat de promouvoir l’égalité professionnelle hommes-femmes. Des actions concrètes organisées autour de quatre catégories sont menées au sein des entreprises qui l’on signée.

En conclusion, il ne tient qu’à vous de vous renseigner pour savoir si votre employeur à signer cette charte ou non. Et si oui, que prévoit-elle dans votre situation ?

Quelles solutions quand il n’est pas possible d’aménager son temps de travail ?

Employer une personne

Employer une tierce personne peut être une solution, quand on ne peut ou veut pas changer ses habitudes de travail. Dans ce cas là, vous pourrez demander un complément d’AEEH prévu à cet effet, dont je vous est parlé plus haut. Il se situe dans la catégorie 2 des compléments. Cependant, vous devez avoir recours à cette personne au moins 8 heures par semaine. Et vous pourrez alors, bénéficier d’un complément de 269,36 € mensuel au moment où j’écris ce post.

La famille comme soutien

Si vous avez la chance d’avoir une personne de votre famille disponible, alors c’est top ! Pourquoi pas la solliciter ? Ce sont très souvent les grand-parents qui endossent cette mission.

Activité professionnelle et enfant dyspraxique : quelles aides financières existent ?

Demandes à la MDPH

Vous l’aurez compris, dans un premier temps, faites une demande de reconnaissance de handicap par la MDPH. En plus de donner des droits à votre enfant en terme d’aménagements scolaires, cela vous permettra d’obtenir des aides financières pour vous permettre d’une part, de payer les rééducations non-remboursées par la sécurité sociale, comme la psychomotricité et l’ergothérapeute. Et d’une autre part, d’obtenir peut-être un complément si vous remplissez les conditions (diminution du temps de travail, emploie d’une tierce personne,etc…)

Si vous ne savais pas du tout comment monter un dossier MDPH, et si vous ne l’avez pas encore vu, j’ai crée la formation ” Monter un dossier M.D.P.H. en Béton” pour vous aider dans cette démarche. À l’intérieur, je vous guide pas à pas, pour réunir toutes les pièces dont vous avez besoin pour l’acceptation de vos demandes et vous montre comment remplir le dossier.

Demandes à la Sécurité Sociale

En ce qui concerne l’assurance maladie, votre enfant peut bénéficier d’une ALD (affection Longue Durée). C’est votre médecin traitant qui doit faire la demande, ou le médecin coordinateur si vous êtes passé par un centre de référence pour les bilans et diagnostics de votre enfant. De cette façon, vous pourrez faire appel à un taxi/ambulance entièrement pris en charge, pour conduire votre enfant aux différents rendez-vous. L’enfant peut être pris à l’école, emmené chez le spécialiste, puis être reconduit dans son établissement scolaire.

Aussi, renseignez vous auprès de votre mutuelle, car elle peut prendre en charge certain nombre de frais liés à la situation de handicap de votre enfant.

Assistante Sociale

Suivant votre situation, il peut aussi être bien d’aller voir une assistante sociale. Elle doit vous conseiller sur ce qui est possible pour vous en fonction de votre situation familiale et professionnelle. Peut-être que vous pouvez avoir le droit, par exemple, à une aide de votre région .

Et sinon, est-il préférable d’arrêter son emploi ?

Pour conclure, concilier activité professionnelle et enfant dyspraxique : est-ce vraiment possible ? Je dirais oui, sur le papier c’est possible. Mais dans la réalité, c’est un peu plus compliqué et cela dépend bien sûr de chacun. Malgré les aménagements de travail possible, il faut aussi prendre en compte les besoins de chaque enfant. Car malgré tout, le soutien d’un parent et sa présence n’a pas de valeur ! Un enfant avec des besoins éducatifs particuliers demande plus de temps de présence parentale, qu’on le veuille ou non. Par ailleurs, les possibilités des professionnels en terme de planning, ne sont pas toujours arrangeantes et il faut bien faire avec. Car il y a souvent de l’attente pour espérer obtenir une place pour son enfant. Alors quand on en à une, on ne peut généralement pas vraiment faire la difficile pour l’horaire. Aussi, les aides financières sont très bien, mais ne couvrent jamais la totalité des frais engagés ou la baisse de revenus.

Alors, n’est il pas préférable d’arrêter son emploi ? Encore une fois, ceci dépend de chacun. Alors que certain parent ressentiront le besoin d’arrêter pour s’occuper de leur enfant, d’autre vont préférer conserver leur emploi pour leur équilibre personnel et leur santé mentale. Pour ma part, j’ai fait le choix d’arrêter de travailler à l’extérieur, pour tenter de créer mon emploi à domicile. De cette façon, je peux gérer mon planning professionnel en fonction des rendez-vous de prise en charge pour mon enfant.

Et vous, comment faites-vous pour concilier votre vie professionnelle avec les rendez-vous médicaux ? Où comment avez vous prévu de vous organiser d’ici la rentrée scolaire ? Avez-vous des solutions, ou connaissez vous des aides que je n’ai pas cité ? Merci beaucoup de les partager dans les commentaires. 🙏

un dossier mdph en béton
Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •   
  •  
    2
    Partages
  •  
  •  
  • 2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.